• Smaragdus (= Emeraude)

    L'émeraude est de couleur verte uniquement. Il existe des béryl au vert plus clair comme le béryl vert, des béryls bleus - l'aigue-marine, des béryls jaunes - l'héliodore, des béryls roses - la morganite ou encore incolores - la goshénite. Son nom vient du mot vert en smaragdus déformation du mot perse zamarat "coeur de pierre" ou qui signifie encore " pierre précieuse verte" ; mais comme pour le rubis ou le saphir, ce nom était utilisé pour toutes les pierres gemmes vertes, avant les progrès scientifiques du XVIIIème siècle. Prisée depuis l'Antiquité, l'émeraude a été rendue célèbre par Cléopâtre qui en raffolait mais ce n'est qu'à la découverte du Nouveau Monde que l'émeraude arrive en quantité en Europe.

    Cette jolie gemme verte est communément considérée comme " la mère des pierres gemmes", parce qu'elle englobe un grand nombre de variétés hautement prisées.   Les Azthèques la surnommait Quetzalitzi, comme l'oiseau du paradis qui symbolise le renouveau des saisons, la fertilité et la vie en raison de sa magnifique couleur.

    Le romain Pline l'Ancien la décrit dans son ouvrage " Histoire Naturelle comme... Il n'y a pas de vert plus vert ", et suggère que l'émeraude appartient à la famille du béryl; la science lui donnera raison XIXème siècle.

    Tombés sous son charme, Charlemagne et Elizabeth II étaient de fervents collectionneurs. Le vert si unique et intense de l'émeraude rappelle les paysages les plus riches et verdoyants. L'émeraude est apaisante et représente l'espoir, la raison et la sagesse, signe d'un amour puissant et mature. Elle était souvent représentée en offrande aux morts ou aux dieux pour apporter la jeunesse éternelle et est traditionnellement montée sur de l'or jaune, mais sa couleur ressort encore plus sur la pureté d'un or blanc ou d'un platine.

    Son exploitation peut être subdivsée en trois parties : 

    - celle qui précède la localisation des gisements de Colombie par les Espagnols au XVIème siècle.

    - celle de l'exploitation de ces gisements jusqu'à la fin du XIXème siècle.

    - la période du XXème siècle où furent découverts la majorité des gisements d'émeraudes actuels.

    Il y a longtemps que les gisements d’émeraudes d’Égypte sont épuisés, et depuis le 16ème siècle, c’est l’émeraude de Colombie – butin des célèbres Conquistadors Hernán Cortés (qui combattit les Aztèques à partir de 1519) et Francisco Pizarro (qui, lui, combattit les Incas à partir de 1526) qui lui a succédé.

    Le deuxième plus important gisement d’émeraudes au monde a été découvert en Zambie, en 1931. Les pierres provenant de ces mines sont réputées pour leur qualité. Il existe des gisements d’émeraudes dans d’autres pays : Afghanistan, Brésil, Pakistan, Russie (dans l’Oural) et Zimbabwe.

    Smaragdus (= Emeraude)Smaragdus (= Emeraude)Smaragdus (= Emeraude)

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :